epicosm soin naturel sans ingrédients nocifs pour la peau
EPICOSM

EPICOSM

Les produits Epicosm contiennent-ils des perturbateurs endocriniens ?

Non, les produits EPICOSM ne contiennent pas d’ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens.

Mais qu’est ce qu’un perturbateur endocrinien ?

« Un perturbateur endocrinien (PE) est une substance ou un mélange exogène (extérieur à l’organisme), qui altère les fonctions du système endocrinien (dépendant des hormones) et entraîne par la suite des effets néfastes pour la santé chez l’organisme intact, sa descendance ou les (sous) populations. »
Définition de l’OMS en 2002.

Ce sont donc des molécules synthétiques (très rarement d’origine naturelle) qui interfèrent avec notre système hormonal.
Deux types de PE sont différenciés par l’OMS : les PE avérés et les PE potentiels, (bien plus nombreux!), tous deux susceptibles de perturber le système endocrinien.
Ce qui rend les PE particulièrement à risques sont leurs modes d’action, très complexes qui, soit miment l’action des hormones, soit interfèrent avec la synthèse ou la dégradation des hormones ou en modifient les récepteurs.

Où trouve t’on ces perturbateurs endocriniens en cosmétique ?

L’effet cumulé de très petites doses de perturbateurs endocriniens peut suffire, d’autant plus que certains peuvent avoir des effets toxiques plus importants à faibles doses qu’à doses élevées. On parle d’effet cocktail du fait des nombreuses doses qui s’ajoutent les unes aux autres en provenance des « x » produits utilisés dans sa salle de bain !

En cosmétique, on retrouve ces perturbateurs endocriniens, entre autres, parmi:

  • les conservateurs type paraben ou triclosan,
  • les plastifiants (phtalates, ex le diéthyl phtalate) parfois présents dans les parfums synthétiques,
  • les filtres solaires chimiques (benzophénone, éthylhexyl méthoxicinnamate),
  • certains silicones (cyclopentasiloxane, diméthicone),
  • les alkylphénols utilisés comme émulsifiant (ex : nonylphénol, octylphénol, dodécylphénol)
  • certaines molécules parfumantes (le butyl phényl méthylpropional ou Lilial).
  • Les anti-oxydants synthétiques BHA et BHT
  • Le résorcinol qui est un colorant pour teinture capillaire.

On en trouve ainsi dans nombre de cosmétiques, de la laque à cheveux au lait hydratant pour le corps, en passant par les vernis à ongles, les crèmes de jour ou les teintures. Les personnes les plus à risque sont les femmes enceintes, dont le fœtus est en pleine formation et peut subir ces effets doses de manière plus marquée.

Lors de la conception de nos oléo-sérums, nous avons tout particulièrement veillé à ce qu’aucun ingrédient avéré ou suspecté d’être perturbateur endocrinien n’y soit présent, y compris dans les parfums choisis, tous d’origine naturelle.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp